lundi 5 décembre 2011

Prix et déceptions dans les festivals ce week-end

L’Été de Giacomo d’Alessandro Comodin,
une bonne surprise.
Un vent de frustration soufflait samedi sur le cinéma italien. À Berlin, aux European Film Awards, Habemus Papam n’a remporté aucun des deux prix pour lesquels il était en lice (celui du meilleur acteur avec Michel Piccoli, celui du meilleur décorateur avec Paola Bizzarri). Lot de consolation : Piccoli a reçu une récompense spéciale pour l’ensemble de sa carrière.

Le même soir, pas de prix non plus pour les Italiens en sélections internationales au Torino Film Festival. Dommage pour l’œuvre pleine de délicatesse de Mateo Zoni, Ulidi piccola mia. Pas de regret en revanche pour la comédie de Carlo Virzì, I più grandi di tutti, sans originalité ni profondeur.

Toutefois, un festival français a récompensé le premier long métrage d’Alessandro Comodin, originaire du Frioul. L’Été de Giacomo s’est vu décerné le Grand Prix d’EntreVues, rencontres cinématographiques de Belfort consacrées au jeune cinéma.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire