samedi 18 février 2012

Les Taviani couronnés d’un Ours d’or

FESTIVAL - Les bonnes critiques le laissaient espérer... C'est chose faite. Cesare deve morire rentre d'Allemagne la tête haute.

Cesare deve morire (César doit mourir) des Taviani
Les prisonniers interprètent la pièce Jules César de Shakespeare.
 Depuis 21 ans, aucun film italien n’avait remporté le précieux Ours d’or de la Berlinale. Il aura fallu le talent des frères Taviani pour contrer cette malédiction, avec Cesare deve morire ("César doit mourir"), vainqueur de l'édition 2012.

Ce soir, les cinéastes ont immédiatement pensé à leurs acteurs, des prisonniers de Rebibbia : "Pendant que nous, nous sommes sous les projecteurs, eux sont dans la solitude de leurs cellules."
Paolo et Vittorio Taviani transposent Jules César de Shakespeare entre les murs de la maison de détention. Ce docu-fiction sera distribué dès le 2 mars en Italie, par la Sacher de Nanni Moretti.
Autre réussite de cette semaine berlinoise pour le film : il a été vendu à plusieurs pays étrangers, dont la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire