mercredi 29 février 2012

Morceau choisi : ceux qui partent et ceux qui restent, dans "Les Vitelloni"

Trentenaires, les Vitelloni (les "inutiles") n’ont pas quitté l’adolescence. Ces Tanguy du siècle dernier vivent de fêtes, de douces illusions et de rêves de voyages. Mais eux aussi finissent par grandir, travailler et se consacrer à leur famille... Seul Moraldo décide de partir – peu importe la destination. 

Le train s’éloigne. Cette comédie de Fellini de 1953 se clôt sur un nouveau départ pour chacun, même s’il n’est qu’intérieur. Sont-ils enfin adultes ?


  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire