mercredi 1 février 2012

Morceau choisi : plan-séquence en boîte, dans "L’uomo in più"

Jeune réalisateur, Paolo Sorrentino démontrait déjà en 2001 toute l’originalité de son style tape-à-l’œil, avec son premier long métrage. Dans L’uomo in più, un plan-séquence nous immerge dans une discothèque avec Tony (Toni Servillo), crooner sur le retour. Au milieu de la foule et des va-et-vient, transparaît la solitude du personnage.

Grâce au succès d'Il Divo, puis de This Must Be the Place, L’uomo in più sort pour la première fois en France aujourd’hui, au Reflet Medicis à Paris.


   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire