vendredi 23 mars 2012

Tonino Guerra quitte le port

CARNET DE DEUIL - Son écriture a participé pendant des décennies à la renommée du cinéma italien.


Tonino Guerra avait signé le scénario d’Amarcord.
La province de Rimini pleure son bien-aimé scénariste Tonino Guerra, décédé mercredi. Dans la chambre ardente, le défilé est ininterrompu.

Né en 1920 à Santarcangelo, il a écrit pour les plus grands noms italiens, Antonioni (L’avventura, Blow Up), Fellini (Amarcord, Ginger et Fred), De Santis (Flagrant délit), De Sica (Mariage à l’italienne), les frères Taviani (Good Morning Babylon), Rosi (L’Affaire Mattei, Carmen), Tornatore (Ils vont tous bien), Bellocchio (Henri IV)…

À l’étranger, il a collaboré avec Andrey Tarkovski (Nostalghia) et Theodoros Angelopoulos (L'éternité et un jour).

Tonino Guerra touchait également à la poésie. Son sens du détail donnait à chaque personnage né sous sa plume de l'épaisseur et une surprenante originalité psychologique. Mais c’est avant tout son humour qui fit de lui une figure artistique, que tous les cinéastes s'arrachaient.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire