dimanche 6 mai 2012

Nanni Moretti : petit manuel pour l’utilisateur cannois

PORTRAIT - Comment gérer un président capricieux sur la Croisette ? 


Nanni Moretti dans Ecce Bombo
Nanni Moretti dans Ecce Bombo
Du 16 au 27 mai, les regards cinéphiles n’auront d’yeux que pour le gourou 2012 du Festival de Cannes, en la personne du grand Nanni. Les membres du jury qu’il présidera devront composer avec les humeurs du réalisateur.

Avant tout usage, on leur conseille de lire les instructions d'utilisation de la machine morettienne, en cinq chapitres.


1) Mise en route


Dans Ecce Bombo, son personnage s’interrogeait : "On me remarquera plus si je viens et reste à l’écart ou si je ne viens pas du tout ?"

Pas d’inquiétude toutefois quant à un possible désistement : cet homme-là aime la Croisette et peut prétendre au statut d’habitué des lieux. Régulièrement en compétition dès ses premiers films, il a reçu en 2001 la Palme d’or pour La Chambre du fils.  Et en 1997, il siégeait au sein du jury présidé par Isabelle Adjani.

Cannes, et tout le tralala, il connaît. Un peu comme une résidence secondaire.

Auréolé de sa froideur et de son inaccessibilité, le cinéaste devrait se faire un plaisir d’être sur le devant de la scène et d’imposer librement sa poigne. Comme quand il dirigeait d’une main de fer le Torino Film Festival, en 2007 et 2008. L’amour passionnel du cinéma, et non seulement de la réalisation, guide son parcours. À Cannes, il ne restera pas à l’écart et s'investira dans son rôle dès le démarrage.




Pour en savoir plusÀ suivre : 2) La fonction "sexy",
3) La fonction "autarcie", 
4) Avertissement : le poids des mots,
5) En cas de dysfonctionnement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire