mercredi 9 mai 2012

Nanni Moretti : petit manuel pour l’utilisateur cannois (2)

Avec Isabella Ferrari, dans Caos calmo.

2) La fonction "sexy"


Première inquiétude née à l’annonce du président du jury 2012 : on a peur de s’ennuyer ferme sur la Croisette. Nanni Moretti fait moins rêver qu’un Robert de Niro sur les tapis rouges et il se traîne l’image d’un intellectualiste parfois pesant. On peut s’attendre à parler politique.

Mais alors que l’an dernier, au festival de Turin, on critiquait une certaine "peoplisation" avec la venue de Penélope Cruz, lui avait simplement déclaré qu’un peu de glamour ne pouvait pas nuire. Si on n’imagine pas le cinéaste faire tourner les serviettes, il n’a jamais vraiment boudé le show-biz, les soirées festives… et la compagnie des belles femmes.

On se rappellera ainsi de la scène qui choqua l’Italie : une relation sexuelle bestiale avec Isabella Ferrari dans Caos calmo d’Antonello Grimaldi. Le Romain peut encore réserver de belles surprises aux Gaulois.


    Pour en savoir plus À suivre : 3) La fonction "autarcie"
À lire aussi : 1) Mise en route

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire