jeudi 3 mai 2012

Pas de pitié pour Pupi et son grand cœur

SORTIE FRANÇAISE - Il cuore grande delle ragazze rencontre peu de succès en France.


Le Grand Cœur des femmes est le second film de Pupi Avati  distribué en France, après Un cœur ailleurs en 2003.
Le Grand Cœur des femmes est le second film de Pupi Avati
distribué en France, après Un cœur ailleurs en 2003.
Pupi Avati est capable du meilleur : Una sconfinata giovinezza ("une jeunesse infinie"), intense vision poétique de la maladie d’Alzheimer, enchantait à l’automne dernier Annecy Cinéma Italien.

Mais Pupi Avati peut également se lancer dans le pire : c’est avec Le Grand Cœur des femmes (Il cuore grande delle ragazze) qu’il se révèle depuis hier au public français dans les salles de cinéma, au grand dam de la critique.

 "L’absence total d’enjeux dramatiques, l’inégalité de l’interprétation et l’atonie de la mise en scène posent cruellement problème" lit-on dans Première ; "Les tentatives d'amener un peu d'inattendu dans le livre d'images […]  tombent à plat" renchérit Télérama ; "La comédie se voudrait picaresque, excessive ; elle reste figée et provoque à peine un sourire" se lamente Le Monde. Pas de pitié pour le cinéaste bolonais de ce côté-ci des Alpes.

Pupi Avati tenait pourtant, avec Le Grand Cœur des femmes, un scénario très personnel : l’histoire de la rencontre de ses grands-parents, transposée dans les fascistes années 30. Le casting promettait également de l’émotion, avec un couple formé par Micaela Ramazzotti (La prima cosa bella) et le chanteur Cesare Cremonini. Mais à 74 ans, le réalisateur a maintes fois démontré que, d’un film à l’autre, son talent varie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire