jeudi 21 juin 2012

Anita Ekberg, l’enchanteresse déchue

PORTRAIT - Ancienne Miss Suède et égérie fellinienne, la blonde plantureuse est aujourd'hui réduite à demander de l'argent pour ses vieux jours.


Anita Ekberg
Celle qui avait le monde à ses pieds se dit aujourd'hui
"un peu seule".
Si dans la fontaine de Trevi, elle semble insouciante et légère, la vie n’a pas toujours été douce avec l’actrice Anita Ekberg.

Alcool et divorces à répétition ont conduit la star à n’être plus que l’ombre d’elle-même, à 80 ans, dans une maison de retraite à Rome. Réduite à demander l’aide financière de la fondation Fellini.

Dans un article touchant, Jean-Noël Mirande revient sur le parcours de la sublime blonde, pour Le Point. À lire ici.
"Itinéraire tortueux et scandaleux que celui de cette ancienne miss Suède recalée au concours de miss Univers. La sculpturale que l'on ne tardera pas à appeler "le buste" débarque à Hollywood au milieu des années 50. Elle y restera 5 ans. Jayne Mansfield peut aller se rhabiller, c'est désormais vers Anita que les hommes tournent la tête."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire