vendredi 1 juin 2012

Charité mal ordonnée, dans "La bella gente"

MORCEAUX CHOISIS - Découvrez un extrait du film d'Ivano de Matteo, grand prix à Annecy et Bastia en 2009.


La bella gente - Les gens biens d'Ivano de Matteo
Beauté fragile, Nadja attire à la fois désir et compassion. Sur le bord de la route, la jeune prostituée immigrée est tirée de sa misère par un couple d'Italien quinquagénaires, en vacances. Ils l’emmènent dans leur propriété secondaire, bon gré mal gré.

Le réalisateur Ivano De Matteo cueille avec justesse la détresse de Nadja, dénuée de toute naïveté et isolée dans l’espace filmique.


La suite se lit déjà dans son regard : avec les jours, l’acte charitable dérivera lentement et les bienfaiteurs perdront pied. Seule elle restera.

En 2009, La bella gente - Les gens biens remporta les grands prix d’Annecy, puis de Bastia. Sortie en France en février 2011, l’œuvre  n’a pourtant jamais trouvé de distributeur en Italie.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire