lundi 12 novembre 2012

Villerupt dévoile les premiers de sa liste

FESTIVAL - I primi della lista de Roan Johnson remporte le grand prix 2012.

 
I primi della lista, une comédie typiquement italienne  qui fonctionne par l'absurde.
I primi della lista, une comédie typiquement italienne
qui fonctionne par l'absurde.
Le scénario est digne de Don Quichotte. En 1970, à Pise, trois musiciens rattachés à l’extrême gauche se persuadent – à tort – qu’un coup d’état fasciste se prépare. Et que leur statut politico-artistique leur vaudra d’être "les premiers sur la liste".

S’ensuit une folle fuite vers l’étranger… stoppée à la frontière autrichienne par des policiers éberlués.

"Cela semble incroyable, mais c’est une histoire vraie", précise la bande-annonce de la comédie I primi della lista, réalisée par Roan Johnson.

L’absurde, l’humour nostalgique et les yeux de cocker de l’acteur Claudio Santamaria
ont valu au film samedi le grand prix du festival de Villerupt, l’Amilcar du jury. Il succède ainsi à Sette opere di misericordia, vainqueur 2011 qui empruntait un registre bien plus dramatique.

Cette année, l’heure est au rire.




Pour en savoir plus
Les autres récompenses

- Amilcar du jury jeune : La kryptonite nella borsa d’Ivan Cotroneo

- Amilcar des exploitants : Il rosso e il blu de Giuseppe Piccioni, mention spéciale à La kryptonite nella borsa

- Amilcar de la presse : Romanzo di una strage de Marco Tullio Giordana

- Amilcar du public : Tutti i santi giorni (Chaque jour que Dieu fait) de Paolo Virzì

- Amilcar de la ville : Luigi Lo Cascio (acteur et réalisateur)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire