vendredi 11 janvier 2013

Salut final de Mariangela Melato

CARNET DE DEUIL – La mort de l’actrice septuagénaire, star du cinéma, de la télé et du théâtre, laisse dans le chagrin la culture italienne.


Mariangela Melato
"Adieu à Mariangela Melato. Une très belle âme" (Roberto Saviano)

"Salut Mariangela. Nous t’avons beaucoup aimée" (Maria Sole Tognazzi)

"Aujourd’hui nous avons perdu une amie, une grande actrice" (Ferzan Ozpetek)

Sur Twitter, les Italiens pleurent depuis ce matin une artiste qui les a profondément marqués.

Née à Milan en 1941, Mariangela Melato s’est distinguée sur les planches et à l’écran par sa forte personnalité. Face à elle, on a ri, pleuré, tremblé. Tour à tour femme forte, femme fragile, mais chaque fois inoubliable, on l’a vue dans Flash Gordon de Mike Hodges, Mimi Metallo de Lina Wertmüller, La classe ouvrière va au paradis d’Elio Petri (extrait ci-dessous), Qui a tué le chat ? de Luigi Comencini… A son palmarès, quatre David di Donatello. C’est un cancer du pancréas qui l’a enlevée, à 71 ans, à l’affection du monde du spectacle. 
  
 

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ce souvenir,en France aucun média à parlé pour l'instant ...

    RépondreSupprimer
  3. Oui, elle était malheureusement peu connue en France, alors les médias ont fait l'impasse... C'est bien dommage !

    RépondreSupprimer