vendredi 15 février 2013

Toni Servillo fugue à Paris

SORTIE ITALIENNE – Viva la libertà de Roberto Andò met en scène un politicien dépressif et son frère jumeau, un philosophe bipolaire.


Toni Servillo dans Viva la libertà de Roberto Andò
Pays en berne, l’opposition baisse dans les sondages. Enrico, le leader déprimé du parti (Toni Servillo), fuit à Paris et retrouve son ex (Valeria Bruni-Tedeschi) : vive la liberté !

Pendant ce temps, à Rome, c’est la crise. Pour garder les apparences, le fidèle Andrea (Valerio Mastandrea) va dégoter le frère jumeau du fugueur… un philosophe bipolaire pas vraiment conforme à l’original. Mais citer Brecht, en politique, ne peut pas faire de mal.

Bien accueilli par la critique italienne pour sa sortie en salle ce jeudi, Viva la libertà est signé Roberto Andò - à qui l’on doit déjà Voyage secret et Le Prix du désir. Le cinéaste adapte cette fois son roman, Il trono vuoto ("Le trône vide").

Les chiffres du premier week-end d’exploitation seront décisifs pour ce film au budget confortable : 5 millions d’euros selon IMDB.




Pour en savoir plus Viva la libertà de Roberto Andò, sortie italienne  jeudi 14 février 2013. Avec Toni Servillo, Valerio Mastandrea, Valeria Bruni Tedeschi, Anna Bonaiuto...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire