vendredi 5 avril 2013

La mère était presque parfaite

SORTIE ITALIENNE – Le film Tutto parla di te ("Tout parle de toi") d’Alina Marazzi, en salle jeudi 11 avril, a donné naissance en ligne à un vaste projet sur la maternité.


Charlotte Rampling est Pauline dans Tutto parla di te ("Tout parle de toi") d'Alina Marazzi
Charlotte Rampling est Pauline dans Tutto parla di te.
"Comment je fais, moi, qui me sens encore tellement fille, qui ai tellement besoin d’attention, pour devenir adulte ?", "C’était exaltant l’irruption de cette vie. C’était émouvant. C’était effrayant."

À cœur ouvert, les mères se confient. Pas sur l’immense bonheur de la parentalité, mais sur ce que cette expérience relâche en elle de plus profond.

En parallèle au tournage du film d’Alina Marazzi, Tutto parla di te ("Tout parle de toi"), ce webdoc a été réalisé dans un hôpital de Turin.

Elles livrent leurs angoisses, leurs joies, leurs colères, leurs imperfections. Et afin d’élargir l’enquête, un appel aux contributions a été lancé sur Internet. Le site Tout parle de vous invite chaque femme à participer avec une vidéo, une photo ou un texte. Halte aux lieux communs et place à la parole, pour éviter des drames familiaux.

Dans Tutto parla di te – la fiction – en salle jeudi 11 avril en Italie, Pauline (Charlotte Rampling) porte un lourd passé enfoui. C’est Emma, une jeune danseuse en difficulté, incapable d’assumer sa maternité, qui va bousculer ce secret douloureux. Un film en compétition lors du dernier festival de Rome.




Pour en savoir plus Tutto parla di te ("Tout parle de toi") d'Alina Marazzi, sortie italienne jeudi 11 avril 2013. Avec Charlotte Rampling, Elena Radonicich, Valerio Binasco...

À lire également :
Du baby blues et de l’immigration au 13e Festival du cinéma européen de Lecce,
Cristina Comencini et les affres de la maternité


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire