mardi 23 avril 2013

Terra di cinema : un prix de plus pour "Diaz"

FESTIVAL – Tremblay-en-France récompense le film de Daniel Vicari, quelques semaines avant sa sortie en salle.


Elio Germano incarne un journaliste à Gênes lors du G8. Diaz de Daniele Vicari, prix Terra di cinema 2013
Elio Germano incarne un journaliste à Gênes lors du G8.
"Ceci est le premier mouvement de masse de l’histoire qui ne réclame rien pour lui-même." Mais en 2001, la contestation alter-mondialiste lors du G8 de Gênes fut réprimée dans le sang. Une nuit, la police lance l’assaut contre les manifestants regroupés dans l’école Diaz.

La violence historique du propos n’a pas effrayé Daniele Vicari, s’attaquant à une blessure ouverte.

Déjà honorée par trois rubans d’argent (montage, sons et production), l’audace du cinéaste a été récompensée par le prix fiction de Terra di cinema le week-end dernier. Plutôt encourageant avant la sortie française annoncée pour le 5 juin.

Le festival de Tremblay-en-France prime également, ex-aequo avec Diaz, Ali ha gli occhi azzuri de Claudio Giovannesi, ainsi que le documentaire Materia oscura de Massimo D’Anolfi et Martina Parenti.




Pour en savoir plus
Diaz – Un crime d’État de Daniele Vicari, sortie française mercredi 5 juin 2013. Avec Claudio Santamaria, Elio Germano, Jennifer Ulrich

À lire également : Diaz, le G8 de l’horreur,
Terra di cinema touche du bois,
Tremblay-en-France s'emballe pour Scialla!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire