samedi 7 septembre 2013

70e Mostra : enfin un palmarès italien !

FESTIVAL – Lion d'or, le documentaire Sacro GRA de Gianfranco Rosi est le grand vainqueur de l’édition 2013.


Sacro Gra de Gianfranco Rosi, Lion d'or 2013
Dix minutes d’applaudissements avaient clos la projection presse de Sacro GRA de Gianfranco Rosi. Mais à dire vrai, ce sont Philomena de Stefen Frears ou Tom à la ferme de Xavier Dolan qu’on attendait en tête de liste… Le jury de Bernardo Bertolucci a créé la surprise en primant un documentaire. 
Le cinéma italien remporte ainsi son premier Lion d’or depuis Mon frère de Gianni Amelio (1998) - ce dernier, de retour cette année en compétition, est lui reparti bredouille : L’Intrépide s’est fait siffler en salle.

Honneur au vainqueur. Gianfranco Rosi a choisi de poser sa caméra autour du périphérique romain, sans vraiment le filmer. Il va à la rencontre d’un pêcheur d’anguilles, d’un expert botanique qui lutte pour la survie des palmiers, de prostituées trans', d’un noble déchu qui vit avec sa fille... "Ce sont les hommes qui définissent le lieux, et non l’inverse. Une humanité absurde, paradoxale et imprévisible." (Gabriele Niola, mymovies.it)

Le documentariste n’en est pas à son coup d’essai. Avant Sacro GRA, Monsieur s’était déjà vu décerner  à Venise le prix Orizzonti 2008 pour Below Sea Level et le prix Fipresci 2010 pour El sicario - room 164.

Autre Italienne du palmarès cette année, Elena Cotta : du haut de ses 82 printemps, l’actrice de Via Castellana Bandiera décroche la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine. "Un prix aussi important à mon âge est thérapeutique, ça rajeunit. Et puis, plus qu’un rajeunissement, il pourrait m’apporter d’autres rôles au cinéma", a souhaité cette comédienne habituée au théâtre.




Sacro GRA de Gianfranco Rosi, sortie italienne jeudi 26 septembre 2013. Lion d'or 2013

Palmarès complet de la Mostra 2013 sur www.labiennale.org/it/cinema/70-mostra/

À lire également : Stefano Accorsi arbitre les Journées des auteurs 2013 à Venise
Venise 2013 : le président Bertolucci réclame "surprise et plaisir"
Ciprì sauve les meubles (vénitiens)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire