jeudi 10 octobre 2013

Annecy prend le parti d’en rire

FESTIVAL – La 31e édition, qui s’est ouverte hier, mêle prises de risque artistiques et valeurs sûres comiques.


Benvenuti al Nord, section comédies populaires italiennes
Benvenuti al Nord, section comédies populaires italiennes
Tout juste trentenaire, Annecy cinéma italien a pris le virage que l’on attendait. Plus novateur, le festival ouvre grand les fenêtres. On retrouve en compétition Su re, l’étrange tableau de la crucifixion de Jésus, 100% sarde et distribué par Nanni Moretti. Ou Razza bastarda, premier long-métrage de l’acteur Alessandro Gassman, en noir et blanc ; La nave dolce, documentaire de Daniele Vicari sur l’arrivée de 20 000 émigrés dans le port de Bari…

Dans la section avant-premières à la cote assurée, le très attendu Anni felici de Daniele Luchetti participera à l’événement haut-savoyard, tout comme le sublime Salvo. On remarque aussi qu’une partie de la programmation est réservée à la comédie populaire contemporaine. Plutôt bien pensé, pour dépoussiérer l’image d’Épinal, pousser les plus jeunes dans les salles et balayer la tristesse de certaines éditions.

Le prix à la carrière Sergio Leone 2013 sera, lui, remis à Roberto Andò, dont le récent Viva la libertà, avec Toni Servillo, a reçu bon accueil de la critique italienne. L’acteur français Jacques Perrin, habitué des plateaux transalpins, bénéficiera aussi d’une rétrospective – en sa présence.

Enfin, comme de tradition, zoom sur une région : les Marches. Place, donc, à de beaux souvenirs, tels le port d’Ancône de La Chambre du fils ou le café-garage d’Ossessione… Et puisque, décidément, Aujourd’hui doit tout à Autrefois, monsieur le président d’honneur du festival, Ettore Scola, présentera son nouveau film. Avec Che strano chiamarsi Federico!, il rend hommage à son cher ami Fellini.



Pour en savoir plus
Annecy cinéma italien 2013, 31e édition du 9 au 15 octobre. Programme sur www.annecycinemaitalien.com

À lire également : Superman survole Annecy
Annecy Cinéma Italien : crise de la trentaine ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire