lundi 2 décembre 2013

Torino film festival : du rire, du glamour et beaucoup d'attente

FESTIVAL – Les débuts du directeur Paolo Virzì ont changé le visage du TFF, qui s'est clos ce week-end. Sans surprise, le palmarès comprend de belles comédies.


Club sandwich, 31e TFF
Mot d'ordre des spectateurs : patience. Les queues interminables aux billetteries n'ont pas découragé les cinéphiles. La fréquentation a encore augmenté cette année, permettant des recettes 34 % plus élevées qu'en 2012, et la mise à disposition de quatre salles supplémentaires a été réclamée pour la prochaine édition.


Paolo Virzì, nouveau directeur du Torino film festival, gardait le sourire. Sa jovialité a modifié les traits austères de cet événement nordique : une fanfare accompagnait chaque entrée en salle des réalisateurs, tandis que son épouse, l'actrice Micaela Ramazzotti, se chargeait du glamour sur des talons vertigineux.


Pour en savoir plus
Retrouvez le bilan du 31e Torino Film Festival dans un article du site lepetitjournal.com.

À lire également : Le directeur Paolo Virzì impose son style à Turin
 Torino Film Festival : trentenaire, fier et en colère
"Chaque jour que Dieu fait" : un Virzì stérile

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire