mardi 10 décembre 2013

Votez pour le meilleur film italien de 2013

SONDAGE - Un mois pour élire l’œuvre de l'année.


Films italiens sortis en France en 2013
Le double, rien de moins. Cette année, 22 longs métrages italiens sont sortis en France, contre 11 en 2012. Un résultat encourageant pour cette production cinématographique, accompagné de réussites dans les festivals. Outre le récent "meilleur film européen 2013" aux EFA pour La grande bellezza, Tir a reçu le Marc-Aurèle d'or à Rome, Sacro GRA le Lion d'or à Venise, Salvo le Grand prix de la critique à Cannes.

Vu de France, l'horizon semble dégagé. En revanche, dans les salles italiennes, les chiffres de fréquentation poursuivent leur inexorable chute. La dernière enquête de l'Association nationale des industrie cinématographiques, audiovisuelles et multimédias (Anica) a mis le doigt sur le vrai problème. En 2012, la part des personnes ayant fréquenté au moins une fois par an une salle a augmenté d'un million par rapport à 2010, atteignant ainsi les 28 millions. Mais le nombre de séances par tête a diminué considérablement, passant de 4,5 à 3,6.


Pour en savoir plus
Votez dès à présent pour le meilleur film italien 2013 sorti en France, en utilisant le module ci-contre. Résultats des votes le 10 janvier.
 
L’homme qui viendra (L’uomo che verrà) de Giorgio Diritti
Scialla! (Joue-la cool !) de Francesco Bruni
Pinocchio d’Enzo d’Alò 
Les Équilibristes (Gli equilibristi) d’Ivano De Matteo
Le Premier Homme (Il primo uomo) de Gianni Amelio
La Belle endormie (Bella addormentata) de Marco Bellocchio
L’intervallo de Leonardo di Costanzo
La grande bellezza de Paolo Sorrentino
Diaz - Un crime d’État de Daniele Vicari
D'Acier (Acciaio) de Stefano Mordini
Amore carne de Pippo Delbono
Good As You de Mariano Lamberti
L'Oncle de Brooklyn (Lo zio di Brooklyn) de Daniele Cipri et Franco Maresco
Une journée à Rome (Un giorno speciale) de Francesca Comencini
Magnifica presenza de Ferzan Ozpetek
Cha cha cha de Marco Risi
Basilicata Coast to Coast de Rocco Papaleo
Chaque jour que Dieu fait (Tutti i santi giorni) de Paolo Virzì
Moi et toi (Io e te) de Bernardo Bertolucci
Miele de Valeria Golino
Salvo de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza
Dario Argento's Dracula de Dario Argento 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire