jeudi 11 décembre 2014

"Nos Enfants" : parents au supplice

SORTIE FRANÇAISE – Dans son nouveau drame, Ivano de Matteo explore les limites entre le bien et le mal, avec l’agréable dureté qui le caractérise.


Nos enfants (I nostri ragazzi), Ivano de Matteo
Il aime mettre les pieds dans le plat, retourner les situations et s’en prendre aux bien-pensants. Déjà, avec La bella gente et Les Équilibristes, Ivano de Matteo marquait les consciences.

Dans Nos Enfants, Massimo (Alessandro Gassman), riche avocat, dîne chaque mois dans le même restaurant avec son frère Paolo (Luigi Lo Cascio), chirurgien pédiatre.
Avec les épouses à table, deux mondes se confrontent, l’un accusant l’autre de faire peu de cas de l’humain, trop accaparé par le culte de l’argent.

Leurs deux adolescents, eux, s’entendent à merveille. Mais au lendemain d’une fête bien arrosée, une femme est retrouvée battue, dans le coma… Les deux cousins pourraient bien être impliqués.
Qui des deux couples saura protéger au mieux les enfants ? Et volent les faux-semblants.

Avec une troupe d’acteurs brillants, le réalisateur construit en parallèle deux foyers, visuellement très différents mais toujours dans une calme routine. Côté Massimo, dans un vaste appartement épuré, la mère pique des clopes à sa belle-fille et se repose sur l’employée de maison, tandis que son mari mange seul dans son bureau. Côté Paolo, on rigole en couple, l’épouse adore la télé et on se parle dans la cuisine bien pleine.

Le retournement de situation n’en est que plus frappant. C’est dans l’adversité que l’on se révèle. Nos Enfants secoue les valeurs des personnages, celles qu’ils aiment afficher et celles qu’ils portent au fond d’eux. Un peu moralisateur, certes, mais toujours troublant.

Si les débuts s’avèrent schématiques, mais esthétiquement soignés, la suite  propose la subtilité et la violence nécessaires au propos. Le système fonctionne parfaitement. On sort de là avec la sensation que ce film-là restera dans un coin de son esprit quelque temps. Accompagné d’une demande : de quel bois suis-je vraiment fait ?




Nos Enfants (I nostri ragazzi) d’Ivano de Matteo, sortie française mercredi 10 décembre 2014. Avec Alessandro Gassman, Giovanna Mezzogiorno, Luigi Lo Cascio, Barbora Bobulova, Rosabell Laurenti Sellers, Jacopo Olmo Antinori

À lire également : "I nostri ragazzi" : deux frères, deux épouses et un drame
Valerio Mastandrea marche sur un fil
Charité mal ordonnée, dans "La bella gente"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire