dimanche 29 novembre 2015

Pas de prix italien au Torino Film Festival

PALMARÈS – L’édition 2015 de l’événement cinématographique transalpin s’est close hier.


Keeper de Guillaume Senez (Belgique/Suisse/France), meilleur film.
Le Belge Guillaume Senez remporte le 33e Torino Film Festival, avec Keeper. Les quatre œuvres italiennes en compétition n’ont pas su convaincre le jury de Valerio Mastandrea : Colpa di comunismo d’Elisabetta Sgarbi, Mia madre fa l’attrice de Mario Balsamo, I racconti dell’orso de Samuele Sestieri et Olmo Amato, Lo scambio de Salvo Cucci repartent bredouilles.

Tant pis. Les belles surprises locales auront plutôt eu lieu du côté de la section "Festa mobile" (hors compétition), par exemple avec le sublime Ritorno a Spoon River. Ou encore les sympathiques documentaires Bambini nel tempo et Oggi insieme domani anche – morceaux d’enfance pour le premier, d’amour pour le second, tous teintés de tendresse et humour.

Rendez-vous est pris pour la 34e édition, du 18 au 26 novembre 2016. Les organisateurs, peinant depuis quelques années à faire déplacer les stars avec un budget de seulement 2,4 millions, réclament déjà une importante rallonge financière.


Palmarès du Torino Film Festival 2015

Meilleur film : Keeper de Guillaume Senez
Prix spécial du jury : La patota de Santiago Mitre
Meilleure actrice : Dolores Fonzi dans La patota de Santiago Mitre
Meilleur acteur : Karim Leklou dans Coup de chaud de Raphaël Jacoulot
Prix du meilleur scénario : ex-aequo A Simple Goodbye de Degena Yun et Sopladora de hojas d’Alejandro Iglesias Mendizábal
Prix du public : Coup de chaud de Raphaël Jacoulot
Prix Internazionale.doc : Fi Rassi rond-point d’Hassen Ferhani
Prix spécial du jury Internazionale.doc : Gipsofilia de Margarida Leitão
Prix Italiana.doc : Il solengo d’Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis
Prix spécial du jury Italiana.doc : La gente resta de Maria Tilli
Prix Italiana.corti : Le Dossier de Mari S. d’Olivia Molnàr
Prix spécial du jury Italiana.corti : La dolce casa d’Elisabetta Falanga
Prix Spazio Torino : Tram Stories de Leone Balduzzi
Prix Fipresci : Les Loups de Sophie Deraspe
Prix Cipputi : Il successore de Mattia Epifani

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire